Rechercher Titre/Auteur :



ACCUEIL




NOUVEAUTÉS




À PARAÎTRE




TITRES GRAND FORMAT




SW POCHE




AUTEURS




ACTUALITÉS




REVUES DE PRESSE  




RENCONTRES




RIGHTS/ÉTRANGER,
POCHE, CLUB




LETTRE
D'INFORMATION




CONTACT



Revue de presse Sous un ciel immense
Catherine de Saint Phalle

 

Coup de cœur des libraires

Coup de cœur de la librairie Coiffard (Nantes)


« De l’Australie, Catherine de Saint Phalle a choisi d’évoquer ses paysages majestueux, son climat inconstant, sa nature si belle qu’elle en est à couper le souffle.
Nous sommes à Brunswick, ville de la banlieue de Melbourne, et l’on suit une poignée de femmes dont les vies semblent faire tout entier corps avec cette nature environnante : tenancière de bar, paysagistes, animatrice radio, les unes remuent la terre, les autres rêvent de donner naissance à un enfant, une manière pour chacune de tracer son sillage, de laisser son emprunte dans le monde. Collègues, amies rencontrées au hasard, Bernice, Mitali, Sarah et sa fille Mary forment avec la narratrice un petit cercle qui devient vite très intime. Il se noue au départ autour d’un tragique faits divers : le viol de Jill Meagher, jeune animatrice, dont le décès bouleverse la communauté et ne cesse d’alimenter les conversations. Plus qu’un fil, c’est un nœud qui vient alors se créer entre ces femmes qui ne connaissent pourtant pas directement la victime mais qui se sentent tout de suite instinctivement concernées et comme renvoyées à leurs propres blessures.
Se libérer de ses angoisses, faire la paix avec le passé, avancer coûte que coûte, voilà ce qui va mobiliser nos héroïnes. D’hommes finalement il en sera peu question ici, ces derniers brillant par leur absence : l’un a disparu au bord du désert, un autre a perdu la mémoire.
Avec Sous un ciel immense, Catherine de Saint Phalle construit un roman émouvant, charnel, qui nous colle à la peau, bref qui nous touche au plus profond de nous-mêmes. »

Voir le site

« Australiennes », Émilie Dontenville, blog Ces mots-là, c'est Mollat, librairie Mollat (Bordeaux), jeudi 21 mai 2015


Presse Web

« J’ai atterri en Australie, à Melbourne, plus exactement, grâce à la plume enchanteresse de Catherine de Saint Phalle et son dernier roman : Sous un ciel immense. Je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire cet auteur, mais, croyez-moi, je la suivrai désormais avec un plaisir non feint et me plongerai probablement dans ses œuvres précédentes tant son écriture et son univers m’ont enthousiasmée. Mais ne brûlons pas les étapes et plongeons-nous dans le quotidien australien, à quelques enjambées du célèbre bush et à mille lieues des clichés que l'on peut avoir sur ce vaste pays. […]
En quelques lignes seulement, je me suis laissée emportée par l’écriture de Catherine de Saint Phalle : fluide avec des accents poétiques délicats, et sensible… son écriture envoûte et transporte. Soudainement, nous sommes dans la peau de sa narratrice, en lutte avec ses propres démons et ses tristesses, dans cette Australie que je ne connais pas mais où tout semble possible. Et ce ciel immense, changeant et immuable, magnifique à couper le souffle, présent à chaque page ou presque, comme un personnage à part entière. Enfin, cette amitié naissante entre ces cinq femmes si opposées et si proches est d’une délicatesse et d’une beauté poignante. Les portraits de ces personnages féminins se font par touches, comme autant d’esquisses légères… avant de se transformer en somptueux paysages, au fur et à mesure que les liens se nouent et se déploient. À travers ce drame, elles cogitent sur leur vie, font fi du passé, se retrouvent et se libèrent. […] Les personnages de Sous un ciel immense sont érudits et sensibles, de petits bijoux de culture dans un pays brut et parfois aride. Reste également cette fin magique et splendide, comme on en rêve pour tous ces personnages qui nous habitent le temps de quelques pages. Une impression de grâce, d’impalpable et de beauté indéfinissable se dégage du roman Sous un ciel immense, petite merveille à dévorer, à recommander et à relire ! Un roman assez charnel, avec ces paysages sublimes qui collent à la peau, et indéniablement beau. »

Voir l'article original

« Sous un ciel immense : un roman puissant qui envôute et emporte », blog Caro(z)ine lit, www.carozine.fr



 

© swediteur.com 2007