Rechercher Titre/Auteur :



ACCUEIL




NOUVEAUTÉS




À PARAÎTRE




TITRES GRAND FORMAT




SW POCHE




AUTEURS




ACTUALITÉS




REVUES DE PRESSE  




RENCONTRES




RIGHTS/ÉTRANGER,
POCHE, CLUB




LETTRE
D'INFORMATION




CONTACT



La Nuit du Papillon d'or
Tariq Ali

De beau matin, le téléphone sonne chez Dara, le narrateur, écrivain installé à Londres : son ami de jeunesse, à qui il confiait ses espérances politiques mais aussi ses secrets d’alcôve, le tire du sommeil pour lui rappeler une vieille dette d’honneur. Plus de quarante ans se sont écoulés depuis leurs années soixante à Lahore, et Platon, devenu un peintre célèbre et controversé, veut que Dara écrive sa vie.
Dara tire aussitôt prétexte de cette biographie de commande pour partir sur les traces de ses condisciples d’alors, avec qui il militait clandestinement. Dispersés à travers le monde, ils ont empruntées des voies fort divergentes. Mais tous –le chirurgien républicain comme le combattant maoïste – vont finir par se retrouver au pays natal pour le dévoilement du grand œuvre de Platon : une toile gigantesque intitulée « Les Quatre Cancers de Terrepatrie » – l’Amérique, les militaires, les mollahs et la corruption.
Car il est question, dans ce roman résolument contemporain, du Pakistan d’aujourd’hui (jamais nommé), dont Tariq Ali brosse un portrait dévastateur, mais pour des raisons qui ne sont pas forcément celles qu’invoque le discours occidental. Témoin la pseudo-victime de l’islam devenue la coqueluche des médias français que met en scène l’écrivain.
Si le regard de Tariq Ali est acéré, celui-ci reste un formidable conteur. Quand il dénonce le féodalisme, c’est à travers le personnage de la belle Zaynab, la compagne de Platon, qui jeune fille a été mariée au Coran… pour éviter que le patrimoine familial ne soit dilapidé. Et l’histoire d’amour de Dara avec Jindié, le « Papillon d’or » du titre, tient le lecteur en haleine tout au long du roman.
On retrouve bien, dans cet éblouissant cinquième volet du Quintet de l’islam, Tariq Ali tel qu’en lui-même : drôle, imaginatif, intelligent, satirique et diablement informé.

Roman traduit de l’anglais par Dominique Goy-Blanquet
Titre original : Night of the Golden Butterfly
Ouvrage traduit avec le soutien du Centre national du livre

N° d'éditeur : 103
Disponible en librairie au prix de 24,35 €, 368 p. 
ISBN :978-2-84805-103-1

Date de parution : Octobre 2011
Télécharger un extrait au format PDF : lanuitdupapillondor.pdf


Les autres titres du même auteur :

    Un sultan à Palerme

    Le Livre de Saladin

    L'Ombre des grenadiers

    La Femme de Pierre

    Berlin-Moscou



 

© swediteur.com 2007